Revues de presse

#9 Revue de presse (toujours plus d’indécence) – 7 février 2018

Podcast audio :

Ah, Volkswagen ! Y’a pas une semaine où ils ne font pas parler d’eux ! On apprend cette fois-ci que leur petite tendance naziforme a su survivre aux septante dernières années : ils ont fait respirer les émissions polluantes de leurs voitures à des singes (et des humains). Pour une marque enfantée par Hitler, y’a un effet de cohérence dont il faudrait se féliciter, non ?

vw

Le premier qui trouve le singe collé au pot d’échappement a gagné

Fusions, acquisitions, toujours plus et tout le tsoin tsoin

Le milieu de l’aviation tout en émois en Belgique lorsque les boss de Brussels Airlines ont reçu leur C4 et que tout le monde a eu l’air de découvrir que la fusion passée avec Lufthansa allait nécessairement avoir des conséquences désastreuses. S’ils avaient lu ma série d’articles sur les fusions d’entreprises, ils auraient su.

Ice-Watch vient de manquer l’occasion « de se faire » Rodania qui avait accepté d’être rachetée avant de se rétracter. Mais ne vous inquiétez pas, la saison de la chasse reste ouverte pour Lutgen l’horloger, il va vite trouver une autre proie.

Le projet de nouvelle sucrerie – là où y’en avait déjà plein – en Wallonie connaît « de nouveaux développements ». J’avais dit tout le mal que j’en pensais ici-même il y a quelques mois (un article qui circule bien grâce à vous !) La nouveauté, c’est que le projet se ferait à Feluy.

En Belgique toujours, Roularta a finalisé la vente de sa participation de 50% dans Medialaan. Elle va pouvoir procéder aux licenciements collectifs prévus, tranquille, les doigts de pieds en éventail.

Enfin, la multinationale française Sanofi va acquérir les Gantois Ablynx (biotechnologie) pour 3.9 milliards d’€. Comme ça, en passant.

Hors Europe, Apple cherche à acquérir l’app londonienne de reconnaissance musicale Shazam pour environ 400 millions de $. En tout cas, moi je la reconnais bien cette petite musique-là : c’est celle de la con-cen-tra-tion, si si ! Ce qui est amusant, c’est que l’UE est pas trop chaude à cette idée. Forcément, Apple est made in US, et ça fait désordre pour la compétitivité européenne. D’ailleurs la même UE vient d’infliger une amende d’1 milliard d’€ au fabricant US de puces Qualcomm. Si ça c’est pas une forme de protectionnisme masqué…

Je vous disais aussi récemment que Embraer, l’avionneur brésilien, n’était pas motivé-motivé à l’idée de se faire engloutir par Boeing (obligé de retourner à table après les manœuvres récentes hyper-gloutonnes de son concurrent européen Airbus). Eh bien, c’est en train de changer ! Un accord est en vue et, hop !, Pac-Man, heu, pardon, Boeing sera bientôt encore plus gros.

Licenciements collectifs

I-movix, la « success story » wallonne, comme titrait La Libre, est en faillite. You lose. L’entreprise spécialisée dans la vidéo d’extrême ralenti ne l’a pourtant pas vu venir (ok, celle-ci est de mauvais goût, surtout pour les 19 personnes qui vont perdre leur emploi).

Ça sent le sapin pour la gobeleterie Durobor à Soignies et ses 140 employés. Bientôt la fin, comme peut-être, je m’avance un peu, des licenciements chez KBC. On espère tous que je me trompe… Entre-temps, 761 personnes ont quitté ING l’an passé, dans le cadre de la « restructuration » (comprenez : plan de licenciements).

À propos de Carrefour, le patron de Comeos (fédération du commerce et des services), a trouvé à qui c’était la faute : figurez-vous que selon lui 16000 emplois ont été perdus en Belgique parce que les belges font leurs courses à l’étranger. Avec ce genre de ********, il pique le boulot des pamphlétaires…comment tu veux, après ça, exagérer des propos ? On dirait du Nadine Morano. Sinon, pour une réponse plus sensée à la même question, y’a ceci.

Nestlé France va supprimer 400 postes dans les trois ans à venir. Pas de licenciements secs a priori, mais donc surtout beaucoup de burnouts en perspective puisqu’il n’y aura pas réembauches. C’est comme les effectifs sur le rail belge qui ont « fondu » de 500 postes en 2017. Comment, dans ces conditions, s’étonner de la qualité médiocre du service et des retards incessants ? On attend quoi ? Le prochain accident grave ?

En bref

Ingvar Kamprad, fondateur d’Ikéa, est mort. Un vieux Nazi en moins sur cette bonne vieille terre, ça la rend pas plus propre mais peut-être un tout petit peu moins sale.

Bon, sinon, je viens de passer dix jours scotché à l’appli (version BETA) de mon frangin pour surveiller le cours du Bitcoin, en espérant secrètement qu’il se casse la gueule (le Bitcoin, pas mon frangin) comme j’ai essayé de l’expliquer dans cet article.

En 2035, 30% des emplois pourraient être affectés par l’automatisation. C’est ce que nous dit le méga cabinet de conseil PwC. Well, well. Zavez tous bien peur, là ? Alors, moi ce que j’en dis, c’est que, non, les (plus grosses) entreprises ont déjà compris que ce ne serait pas une bonne idée. Une opinion avec laquelle des collègues « de gauche » ne sont pas d’accord, mais je persiste et signe dans cet article. Juste un truc : si y’a plus de boulot pour le simple péon comme vous et moi, kissèkiva acheter tous ces produits inutiles, hein ?

Après avoir envoyé paître les syndicats (sauf en UK), Ryanair intègre les minima du droit social belge dans ses contrats. Allez donc, y’a que la lutte qui paie les p’tits gars, c’est une certitude historique. De là à dire que c’est une anticipation de la décision prochaine du tribunal de Mons… Entre-temps, le bénéfice net de Ryanair ne cesse de grimper car, comme je l’ai rappelé récemment, la santé économique d’une entreprise dépend rarement (jamais ?) des bad buzz auxquels elle a été confrontée.

Amazon a développé un bracelet électronique capable de surveiller ses prisonniers employés. Voilà, voilà. Je ne pense pas qu’il faille commenter.

Google investit 250 millions d’€ ici en Belgique. Sachant que notre pays est un paradis fiscal pour ce genre d’entreprises, condition sine qua non à leur présence, et que proportionnellement leur taux d’emplois est très faible, vous comprendrez que j’éprouve quelque difficulté à partager l’enthousiasme ambiant.

C’en est tout pour aujourd’hui. Je fais ces revues de presse comme je passe l’aspirateur : en espérant secrètement que la merde cesse de s’amonceler tout en sachant que c’est peine perdue.

***

Merci au tipeur grunge_puppet_fatal86 !
Pour vous aussi soutenir le blog du radis : c’est ici 

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s